NOUVEAU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES ASSISTANTES SOCIALES 12 MAI 2021

NOUVEAU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES ASSISTANTES SOCIALES 12 MAI 2021

Lettre BIATSS




NOUVEAU GROUPE DE TRAVAIL

SUR LES ASSISTANTES SOCIALES



12 MAI 2021





Image par iStock-1199718522_┬®vm




LE BIATSS 53 - Mai 2021
Par Carole Woehrle, membre du SNALC de Strasbourg et représentante du SNALC pour la filière sociale
biatss@snalc.fr





Le groupe de travail s’ouvre par la lecture d’une déclaration commune aux syndicats présents, dont le SNALC qui reprend les revendications déjà exprimées et qu’on retrouvera ci-dessous.

Une discussion ouverte sur la filière sociale se situe dans la continuité du groupe de travail du mois dernier : aucun document n’a été envoyé en appui des échanges du jour, les différentes contributions syndicales envoyée entre temps n’ont pas encore été intégrées.

Les organisations s’étonnent de ne pas avoir encore obtenu :

  • D’audience au cabinet du ministre sur la thématique des violences faites aux enfants, pourtant cette demande a été relayée et sera réitérée,

  • Des moyens humains reconnus comme notoirement insuffisants, est à nouveau posée : un plan pluri annuel de recrutement est demandé,

  • Le classement des assistants sociaux en catégorie A « type » et des CT en A+ : le processus de convergence indemnitaire est amené à se poursuivre,

  • le taux de promotion des ASS reste très faible : discussion à programmer au 2e semestre

  • les conditions de travail insatisfaisantes ne permettant pas de répondre aux missions : ordinateurs téléphones, frais de déplacement, bureaux partagés voire « open space » empêchant route confidentialité, pourtant au cœur du métier : le ministère se dit sensible à ces questions de conditions de travail et dit vouloir se rapprocher rapidement des académies pour y donner suite.
Les assistants sociaux du personnel se sentent oubliés, inexistants, peu considérés, cantonnés aux aides financières. Les rapports d’activité ne sont pas exploités. Il y a davantage de DRH de proximité que d’AS du personnel.

En outre leur circulaire de missions du 26 septembre 1991 n’est plus accessible ni sur le site du ministère ni sur Légifrance. Ce service n’est plus représenté non plus au niveau d’une CT (conseillère technique) ministérielle.

Le service social des étudiants est régi par la circulaire de mission du 2/02/2014, la SSFE par celle de 2017 et celle du service social des personnels date de 30 ans.
Ces trois services font partie d’un même corps ministériel au niveau statutaire, une circulaire commune pourrait les chapeauter.

Il convient donc de réactualiser la circulaire, la rénover en fonction de l’évolution des pratiques : les AS du personnel participent aux questions de santé au travail, la notion « d’expertise » devrait apparaitre dans la circulaire modifiée. Les ASP pourraient être formateurs des RH de proximité et des référents handicaps nouvellement nommés ; une articulation entre ces différents métiers est à définir.

Il est à déplorer que leurs compétences ne soient sollicitées qu’en urgence et que la prévention pourtant au cœur de mission ne soit plus possible.
Il est à noter que leurs missions s’exercent dans l’intérêt des personnes accompagnées en souffrance, qui ne correspond pas forcément à l’intérêt de l’institution.
Un autre besoin des AS du personnel (qui concerne tous des AS au final) c’est celui de la formation qui s’appauvrit d’année en année alors que la société évolue, les lois changent :

  • formation continue (actualisation des connaissances législatives par ex) ou de formations longues qui ne sont plus accessibles (universitaire par ex, à la médiation, analyse systémique ...)

  • Supervision et analyse de la pratique : qui doit nécessairement être pratiquée par un intervenant extérieur « neutre » et non pas par une CT

  • l’entretien professionnel : difficile d’avoir en face un agent administratif qui ne connait pas les missions du SSP : l’encadrement doit être clair pour éviter un délitement qui fait quoi et où.

En conclusion : un projet de rédaction d’une circulaire de missions des AS du personnel sera soumis lors d’un prochain groupe de travail qui devrait avoir lieu avant l’été, après contributions écrites des propositions des syndicats sur les missions, organisation, conditions d’exercice, accès au service du personnel.




SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox